Le musée Cantini, au centre de Marseille, accueille en ce moment l'exposition « Matta, du Surréalisme à l'Histoire ». Ce grand peintre du XXe siècle peint des tableaux du domaine du fantastique, du surréalisme... Des tableaux de plus de 10 m de longueur ! Vous découvrirez dans cette exposition les plus grands chefs d'oeuvre de Roberto Matta mais aussi ses nombreux dessins, son immense carrière et sa façon étrange de peindre...

Matta.jpg Contra vosotros asesinos de palomas, 1950. Huile sur toile, 200 x 271 cm, Centre national des arts plastiques, Paris en dépôt au musée Cantini, Marseille© Jean Bernard- ADAGP, Paris 2013

Roberto Matta naît en 1911 au Chili. Il fera plus tard le tour du monde pour y voir la vie et la peindre sur de nombreux tableaux... En effet, on voit dans ses peintures l'explosion de ses émotions, notamment dans sa jeunesse, qui est plus expressive que sa vieillesse. « Chacun voit les tableaux à sa façon ! », s'exclame un visiteur, « ils sont tellement vastes et il y a tellement d'éléments ! » . C'est vrai, les peintures sont très fournies et très colorées, donc tout le monde a sa propre façon de les voir. « On dirait un berlingo ! »

Son étrange façon de peindre

C'est avec la toile allongée sur le sol que Matta peint ses tableaux. Il commence par le fond de la toile pour petit à petit rajouter de multiples couches et parvenir à la fin. On peut apercevoir des traces de pas sur ses tableaux car il n'hésite pas à marcher sur ses toiles, à y verser des pots entiers de peinture, à utiliser son propre corps pour étaler la matière... Sur beaucoup de ses tableaux, on voit des éléments de transparence, de la fumée, des souffles, qui nous transportent vers d'autres mondes.

« J'ai l'impression d'être sur une autre planète, ou dans le cinquième élément ! » nous dit une jeune femme. Les peintures de Matta sont très mécanisées et urbanisées, malgré les nombreuses couleurs et teintes utilisées. Elles ont une profondeur infinie mais la scène représentée ne sort pas de la toile.

Elisa Tétard, 5e A