BLOG'IST

Tag :

Marseille

Fil des billets

Fête de la chandeleur Saint-Victor 2 février 2017

Chers parents et enfants

Jeudi 2 février 2017, le diocèse de Marseille vous invite à vivre
un beau temps fort pour la fête de la chandeleur.
Fête de la présentation de Jésus au temple
Mais aussi l'arrivée de l'évangile très cher au cœur des marseillais..

arrivee_bateau_chandeleur.jpg

Rendez vous sur le vieux port
5h Arrivée de l’Évangile par la mer.
5h15 Procession de Notre Dame de Confession.

img_6301_-73f66.jpg


6h15 - Messe solennelle de la Présentation de Jésus au temple à St Victor.
8h15 - Bénédiction au four des navettes.

Aurons nous peut-être, à l'occasion de cette belle fête de vous rencontrer sur le vieux port.
Alors à jeudi...

EM


Les lycéens de Ste Trinité au service des plus démunis et des plus fragiles...

Se libérer pour un monde plus fraternel.

Nos lycéens ont su "se Libérer..."

Banque Alimentaire, Samu Social, Téléthon...

Le Samedi 29 Novembre 2014 "Collecte Nationale de la Banque Alimentaire?"

46 lycéens de la Seconde à la Terminale se sont mobilisés ce samedi 29 novembre pour soutenir et aider les bénévoles de la Banque Alimentaire.
Ils étaient répartis sur 6 Super Marchés de Marseille. Par équipe de 4, 5...présents du matin au soir dans la joie, la bonne humeur (voir photos ci-dessous) et surtout une détermination à vouloir contribuer à cette belle fraternité de l'entre aide pour les plus pauvres.

Au nom de la Banque alimentaire "un grand merci" et à l'année prochaine.

EM

BBreduite1.JPG

BBreduite2.JPG

BBreduite3.JPG

BBreduite4.JPG

BBreduite5.JPG

BBreduite6.JPG

BBreduite7.JPG

BBreduite8.JPG

Mercredi 3 décembre 2014 "Confection des colis de Noël pour les SDF"

10 lycéens de 1ères L et S se sont portés volontaires pour aider le SamuSocial de Marseille à préparer les "colis de Noël" destinés au SDF de Marseille.

SSreduite5.jpg

Ce mercredi 3 décembre après midi les élèves ont garnis avec rapidité et énergie,
650 sacs avec des gâteaux, des chocolats et des friandises.

SSreduite3.jpg

SSreduite2.jpg

SSreduite4.jpg

Ces sacs seront distribués pour les fêtes de Noël par le Samu Social lors des maraudes, à la rencontre des SDF. La Fête de Noël est une Fête pour tous !

Un grand Merci à Nicolas, Kevin, Mathilde, Nina, Iris, Mélanie, Emma, Laure, Coralie, Claire.

EM

SSreduite1.jpg

SSreduite6.jpg

Vendredi 5 décembre 2014 "Action Téléthon à Ste Trinité"


Pour la 2ème année, le Téléthon a pu compter sur le dynamisme d'une équipe de 1ères L, Nicolas, Kevin, Romane et Emma, afin de mettre en place une vente de gâteaux au profit du Téléthon.

Soutenu par leurs camarades de classes et des élèves de secondes, de bons" gâteaux maisons" fabriqués par ces derniers ont été vendus aux récréations du Collège et lycée.

Une équipe de 3ème A a pris le relais le soir à 16h30 pour vendre les gâteaux à la sortie du primaire.

Cette belle énergie a rapporté au Téléthon Ste Trinité 2014, la somme de 400 €.

Mme Ferrero Marie, coordinatrice du Téléthon 9ème Arr remercie vivement tous ces jeunes qui se reconnaitront.

EM

telethon_reduit1.jpg

telethon_reduit2.jpg

telethon_reduit3.jpg


ARCHITECTOURO : plan guide d'architecture dans les Bouches-du-Rhône

La ville méditerranéenne ne se donne pas, elle se découvre. C’est pourquoi, le syndicat des architectes de Bouches du Rhône se propose de s’aventurer avec vous sur ce chemin afin de (re)découvrir certaines de ces richesses architecturales contemporaines, de décrypter ses codes construits, ses quartiers, ses ambiances. C’est le principe de la promenade architecturale.

Chaque parcours prend sa genèse dans un lieu culturel majeur et se termine sur un espace de rencontre et de vie urbaine, un lieu de contemplation.

Découverte d’une ville à travers son architecture ou découverte de l’architecture à travers une ville, tous les moyens sont bons pour se promener, se cultiver et se donner un air de liberté.

Les parcours sur Marseille, Aix-en-Provence et Arles sont disponibles sur le site internet architectouro.fr


English visit of the MAAOA of Marseille with 5e

photo.JPG

Jeudi 16 mai dernier, les élèves de 5e suivant l'option Anglais intensif avec Mme Milan ont suivi une visite guidée, in English, please ! du Musée d'Arts Africain, Océanien & Américain du Panier, à l'intérieur du bâtiment de la Vieille Charité.

La vocation de ce Musée national est de montrer des œuvres d’art issues de ces trois continents. Ces objets sont, le plus souvent, des témoignages de civilisations dont l’art fut trop longtemps négligé, voire ignoré.

Marseille est la seule ville de France, avec Paris, où l'on peut visiter un musée consacré aux arts dits "Primitifs". Le Musée s'est encore enrichi dernièrement d'une nouvelle collection de parures de plumes, exposée dans la salle Amérique. Leur remarquable état de conservation met en valeur l'art de la plume dans lequel s'exprime le raffinement de l'esthétique des peuples amazoniens.­

Pour les anglophones, voici en détails le descriptif de la salle consacrée à la Papouasie Nouvelle Guinée :

The museum is dedicated to "Primitive" arts from Africa, Ocenana and North and South America. "Primitive" arts is a pejorative term since it conveys evolutionist connotations. 19th century theories of human evolution and hierarchical classification of human races considered many peoples as primitive and savage, cannibals, which were close to beasts. They were said to be obsessed with spirits, ancestors, death, natural forces, wild beasts, surrounded by sexuality etc. and to be animated by spontaneous and psychic pulsions unpoliced by civilisation. They were meant to represent the childhood of humanity.

Papa New Guinea For peoples in PNG, there complex negotiations between the worlds of the living and the dead and between the individual and society. They consider that death doesn’t end a relationship. For them, a person is biologically but not socially dead.

The "overmodeling" process begins after the body has been buried for a variable period of time. The grave is reopened and the ancestor bones are collected, they represent social permanence. The skull is adorned with red clay, shells, white pigment, and actual human hair to create a fleshy likeness of the deceased. This special treated marks the re-socialization of the deceased. Finally, the finished overmodeled skull is carried through the village and mourned yet again.

There is a predominance of skulls because they come from the Gastaut collection acquired by the MAAOA. Gastaut, a renowned specialist in the brain and nervous system, was especially interested in skulls. But Primitive art comprises many different objects and traditions: feathers, mask making, pottery, weaving, music instruments, etc.

There was a problem with the exhibition of human remains. Some peoples object to the exhibition of their ancestors' remains and have made their wishes known to the United Nations (Maori NZ & North American nations). There was a head in the Gastaut collection that the MAAOA refused to acquire and Gastaut returned it to New Zealand.

Primitive people were often described out of historical time. Past and contemporary people were completely amalgamated as if their societies and practices had not changed at all. Primitive art was considered as unchanging. The Primitive artist was simply executing what was imposed by tradition and could make no artistic choice or judgement. But all societies change and their artistic practices evolve and abandon certain elements or integrate others.

The materials used to create these objects are often considered as disgusting, repulsive by westerners : mud, hair, teeth, skin and blood. Artistic creation and expression is really diverse. We can’t speak about ‘oceanic art’ but ‘arts’. Artists do not limit themselves with reproducing what the custom dictates. Objects have their origin in the tradition and reveal a more sacred and secret dimension. But, the artist has the task of determine what can be revealed and how. Each image has a deeper meaning and the artists are keepers of the images.


Les 5e A revisitent la Méditerranée

Le 18 janvier dernier, les élèves de 5e A ont visité l'exposition "Méditerranée, des grandes cités d'hier aux hommes d'aujourd'hui" au J1, sur les quais de la Joliette, à Marseille.

A travers la lecture de portraits et la construction d’analyses critiques quant à la représentation, les élèves étaient invités à réaliser une grande enquête autour de personnages célèbres et anonymes en Méditerranée.

1-IMG_0940.JPG

2-IMG_0942.JPG

3-IMG_0950.JPG

La visite s'est conclue par une rencontre avec Yolande Bacot, commissaire de l'exposition.

4-IMG_0956.JPG

Au retour, les élèves ont planché sur les articles qu'ils vont soumettre au Zine2013, le web-journal des collégiens, lycéens et apprentis, édité par l'association Marseille Provence 2013, dans le cadre de l'année Capitale.

Vous pouvez déjà lire leurs articles sur le blog, rubrique "A voir, à lire, à faire".


Méditerranées, une exposition historique et d’actualité

L’exposition « Méditerranées, des grands cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui » se déroule actuellement dans l’espace du J1, à la Joliette, et ce jusqu’au 18 mai 2013.

Le J1 n’était avant qu’un hangar maritime en partie dédié à l’accueil des activités de voyageurs vers l’international. Aujourd’hui, il se transforme en un lieu architectural unique qui surplombe la si belle baie de Marseille.

L’exposition retrace l’histoire des différentes civilisations qui ont servi à bâtir notre Méditerranée. Elle se présente comme un voyage dans lequel le fabuleux personnage d’Ulysse nous emmène à travers les villes et les cultures méditerranéennes dans sa barquette marseillaise. Les histoires des onze villes qui font partie de ce circuit sont illustrées par des peintures, sculptures et objets anciens, mis en scène dans des conteneurs à taille réelle.

Cette exposition m’a appris comment notre ville, Marseille, à été créée et ce qui s’est passé avant nous. J’ai vraiment aimé, car on commence à l'époque de l'Antiquité, puis on avance dans le temps et on finit au jour d’aujourd’hui.

Comme dit Mme Yolande Bacot, commissaire de l’exposition, que nous avons eu la chance de rencontrer : « C’est à la fois une exposition historique et une exposition d’actualité ! ».

Violette CHARREL, 5eA


5e A : le projet journalistique LeZine2013 est lancé !

Dans le cadre de Marseille Provence 2013, les élèves de 5e A participent cette année à un projet journalistique intitulé LeZine 2013. Transformés en reporters de l’année capitale, ils vont assister à plusieurs événements de la programmation 2013 entre janvier et juin prochains. Les chroniques, entretiens et reportages rédigés suite à ces visites alimenteront un magazine en ligne, LeZine 2013, accessible à partir de la page d'accueil du site Marseille Provence 2013.

Pour se préparer à endosser leur rôle d'apprentis-journalistes, les élèves ont rencontré, le 19 novembre dernier, Michel Gairaud, rédacteur en chef du journal Le Ravi. Cette première intervention leur a permis d'appréhender et d'expérimenter les règles de base de l'écriture journalistique.

1-IMG_0845.JPG

2-IMG_0848.JPG

3-IMG_0849.JPG

4-IMG_0855.JPG

5-IMG_0856.JPG

6-IMG_0862.JPG

7-IMG_0867.JPG

Prochain RDV : le 18 janvier 2013, au J1, pour la visite de l'exposition Méditerranées. Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui .

Tous les articles rédigés par les élèves seront bien entendus publiés sur le blog de l'IST !


Le 20 novembre, c'est la journée internationale des droits de l'enfant !

C'est en 1995 que le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l'enfant. Cette journée internationale est un moment privilégié pour se rendre compte des nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde. Elle tente aussi de faire valoir la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

A cette occasion, le Conseil général des Bouches-du-Rhône organise, comme tous les ans, la Fête des droits à l'Hôtel du Département. Au programme : animations, ateliers, spectacles, déambulations, débat...

  • Mercredi 21novembre, de 9h00 à 18h00
  • Entrée libre
  • Hôtel du Département, métro Saint-Just
  • Toutes les infos sur le site du Conseil général des BDR

A voir également, sur Internet :

Bonne fête !


A voir pendant les vacances : l'AlcaZarmatelier, expo BD à l'Alcazar

Vous avez jusqu'au 17 mars pour découvrir les productions du Zarmatelier, collectif marseillais d'auteurs de bandes de dessinées, exposées à la bibliothèque de l'Alcazar !

Les différentes facettes de la création en bande dessinée actuelle y sont présentées et regroupées sous trois grandes thématiques :

  • un espace pour la jeunesse,
  • un autre espace pour l’aventure,
  • et un espace pour le voyage.


Cette exposition exclusive permet de découvrir des planches originales, des installations ludiques et plus largement de comprendre les rouages de la fabrication d’une bande dessinée.

Des ateliers d'illustration pour petits et grands sont également proposés pendant les vacances. Renseignements auprès de la bibliothèque de l'Alcazar.

Alcazar - 58, cours Belsunce - 13001 Marseille

Tramway, ligne T2

Du mardi au samedi, 11h -19h - Entrée libre

J'y vais !


Eh les minots, arrêtez de bisquer, si vous captez rien au marseillais, et comprenez queutchi à c’qu’on vous dit, pas la peine d’aller à dache !

Grâce à ce site, vous saurez tout sur votre ville, son histoire, celle de ses 111 quartiers, et sur le parler marseillais.
Allez faire un tour, ça vous évitera deu faireu des couffeus, et y’aura plus degun pour direu que vous barjaquez de biscanti de longueu.
marseille.gif


Découvrir le Fort Saint Jean

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2010, une projection a eu lieu sur la façade du Fort St Jean.
Découvrez la projection en image, et retrouvez l'histoire du Fort St Jean sur une vidéo de l'INA.
fort_st_jean.jpg